Se lancer avec ou sans filet ?

Se lancer avec ou sans filet ?

Podcast les péripéties entrepreneuriales épisode 1

Hey,

Dans ce premier épisode, j’ai eu envie de rentrer dans le vif du sujet : l’argent. Se lancer en indépendant peut être un gros risque à tous niveaux (émotionnel, financier…). On entend et lit beaucoup de parcours d’entrepreneurs et de mon côté, la seule question qui me venait en tête c’est :

Mais de quoi vivent ces gens ? 😂

Oui parce qu’à part en ayant un business qui explose les premiers jours (ce que je te souhaite de tout mon coeur hein!) ou vivre d’amour et d’eau fraiche, je ne vois pas bien comment on peut (sur)vivre sans s’organiser un minimum. Je t’avais prévenu dans l’épisode de la semaine dernière, ici on aborde tous les sujets sans tabou ni langue de bois. Pourquoi ne pas commencer par celui-ci ?

En posant quelques questions je me suis aperçue qu’il y avait souvent 5 cas qui revenaient régulièrement :

Etre salarié et entrepreneur

L’avantage de cette configuration est d’avoir un salaire fixe qui tombe tous les mois. Cela permet d’avoir un stress en moins concernant les finances. Par contre, cela implique de nombreuses heures de travail incompressibles. Une bonne organisation, de bons outils et une bonne hygiène de vie aident à tenir le rythme effréné.

C’est mon cas aujourd’hui. Je cumule mon statut de fonctionnaire et celui d’entrepreneur. Ce n’est d’ailleurs pas sans mal que j’ai réussi à obtenir l’autorisation pour le faire mais ça mérite au moins un épisode de podcast entier!

Fonctionnaire et entrepreneure est également la formule qu’a choisie ma première invitée avant de se lancer. Tu pourras entendre son témoignage dès la semaine prochaine (teasiiiing).

Ce cumul permet de tester la viabilité de son projet avant de se lancer et ajuster son temps de travail en entreprise. Passer d’un temps plein à un temps partiel pour consacrer de plus en plus de temps à son projet entrepreneurial par exemple.

Etre étudiant et entrepreneur

Lorsqu’on est étudiant, ce n’est pas rare d’avoir un job étudiant pour dégager un salaire ou arrondir ses fins de mois. Pourquoi ne pas avoir sa microentreprise pour le faire ? Certaines branches s’y prêtent d’ailleurs parfaitement sans trop de réflexion. Je pense notamment à la communication ou de l’informatique par exemple.

C’est ce que j’ai fait ! J’ai ouvert ma microentreprise suite à un concours de circonstances. J’ai trouvé un photographe indépendant sur leboncoin à l’époque, qui cherchaient des photographes amateurs pour les former et les envoyer sur quelques missions. Sans possibilité de les embaucher ou de créer un poste de stagiaire ou d’apprentis, il demandait d’être à son compte. C’est ainsi que pendant ma dernière année de Master de droit, j’étais également cheffe de mon autoentreprise. A cette époque, le statut était légèrement différent car il n’y avait pas de CFE si on n’avait pas de locaux et l’ACCRE était nettement plus intéressante. Les risques étaient presque inexistants alors j’ai fait le (petit) saut dans l’entrepreneuriat.

Cette partie de ma vie mérite également un épisode à lui seul 😂. Ça s’est très mal fini et j’ai boudé la photographie pendant plusieurs années après cette expérience…

Mais je ne la regrette pas (je ne la regrette plus pour être exacte) ! J’ai pu voir globalement comment ça fonctionnait et c’est à ce moment là que l’envie de me lancer à mon compte est devenue encore plus forte 🤩.

Les études finies, on part à la recherche de ce graal de CDI. Tu sais, cette opportunité en or pour cocher la case qui va bien dans son parcours de vie. Pourtant, devenir entrepreneur sans n’avoir jamais été salarié est aussi une belle possibilité, un choix bien réfléchi.

Le chômage et/ou la rupture conventionnelle

Lors d’une période de chômage, tu peux faire le choix de trouver un nouveau travail ou de créer le tien sur mesure! Tu viens de finir un contrat, tu ne sais pas encore trop quoi faire ? Profite de cette période pendant laquelle tu continues de toucher une rémunération pour te poser et faire le point. As-tu envie de trouver un job dans une autre branche ou profiter de ce temps pour créer ton entreprise ?

C’est le cas de nombreux entrepreneurs qui se sont lancer ainsi et qui ont ensuite rendu leur activité viable pour pouvoir en vivre. Cela donne une certaine souplesse et encore une fois permet d’appréhender la période avec plus de légèreté.

Quant à la rupture conventionnelle, c’est une décision commune avec son employeur de quitter l’entreprise. Elle permet souvent de partir avec une somme d’argent et ouvre le droit au chômage sans période de carence (contrairement à la démission par exemple). Je te conseille des sites comme service-public pour te renseigner sur ces différentes possibilités.

Faire des économies

Ta décision est prise, tu te lances dans l’entrepeneuriat. Pour aller au bout de ton projet, tu fixes une date butoir à laquelle tu laisseras ton poste actuel pour te consacrer à ton entreprise. Les débuts ne sont pas toujours synonyme d’abondance financière, ce qui est normal! Alors pour palier cela, tu peux mettre des sous de côté pour prévoir ces mois qui seront creux. Cela a deux avantages :

  • Ne pas te rajouter du stress lorsque tu auras peut être un chiffre d’affaire à 0 les premiers temps. Tu auras de quoi payer tes charges habituelles comme le loyer, ton alimentation etc.
  • Te sentir libre de te laisser le temps de tester et monter ton projet sans avoir la pression de la réussite car ton organisation précèdera la situation.

Faire le grand saut sans filet

Les plus courageux poseront leur démission comme dans les films sur le bureau de leur responsable et vaqueront à leurs occupations, sans filet ! Je n’en ai pas encore rencontré personnellement alors si tu te reconnais dans cette description, écris moi pour partager ton expérience dans les péripéties entrepreneuriales.

Dans le sans filet, il y a aussi ces mamans qui ont pris quelques années pour élever leurs enfants. Pendant cette période, certaines en profitent pour se créer un métier sur mesure et se lancer. Financièrement, il n’y a déjà pas le salaire alors devenir microentrepreneure n’est que du positif!

Si des papas dans cette situation passent par là, je serai ravie d’entendre ou lire votre témoignage.

Si tu vis en couple ou chez ses parents, ce saut sans sécurité est nettement plus envisageable que si tu vis seul avec un crédit sur le dos.

En somme, il n’y a donc pas de bonnes ou mauvaises façons de se lancer! Il en faut une qui te correspond et te permet de vivre ton aventure entrepreneuriale de la meilleure manière qui soit.

Priscilla

Je suis Priscilla, photographe et créatrice visuelle. J'aide les entrepreneurs à créer une image de marque impactante grâce à la photo et des visuels professionnels. Comment ? En définissant ensemble une stratégie de communication et une identité visuelle authentique en accord avec ses valeurs.

4 commentaires

Sixtine B. Publié le12h48 - 6 janvier 2021

Merci Priscilla pour tes précieux conseils !
C’est bon de se dire qu’on est pas les seuls à se poser ces questions !
Hate d’écouter le prochain podcast !
Belle Journée

    Priscilla Publié le9h30 - 11 janvier 2021

    Merci beaucoup Sixtine pour ton commentaire 🙂 Ravie que ce premier épisode t’ai plu!
    Rendez-vous tous les mardis pour un nouvel épisode !

Episode 2 : Stéphanie, spécialiste en création et gestion d'entreprise Publié le4h02 - 12 janvier 2021

[…] Article lié : 5 manières de se lancer dans l’entrepreneuriat […]

3 raisons de bien s'entourer quand on est solopreneur – Publié le3h07 - 2 février 2021

[…] Se lancer dans l’entrepreneuriat peut s’apparenter à une réelle aventure, un vrai chemin de vie. Souvent, avant d’être entrepreneur, tu as une première expérience de salarié, d’emploi secure qui t’assure un salaire chaque mois. Annoncer qu’on quitte son CDI ou un statut de fonctionnaire à sa famille et son entourage proche peut être une réelle source d’angoisse pour eux. Ils s’inquiètent pour toi et tu pourras avoir le sentiment de ne pas être soutenu dans ta décision que tu as pourtant mûrement réfléchie. Au lieu de voir tout le bénéfice que peut t’apporter cette vie et ce qui t’a amené à prendre cette voie, ils s’attarderont souvent sur les risques. […]

Laisser un commentaire